21 juin 2011

21 JUIN 2011



Et voilà comment je révise ^^ couchée dans mon lit tranquille sous la couette à relire les cours avec des boules Quies dans les oreilles. Bon ok ... je vous l'accorde ça donne plus envie de dormir qu'autre chose.

Samedi j'ai passé 40minutes à marcher dans les bois de Boulogne pour chercher le lieu où je devais faire les barbapapas. Les gens me disaient : "Passez par les bois c'est plus sympa" ouais tu parles ... une fois que j'étais bien perdue au fin-fond de nul part je n'osais même pas demander mon chemin aux gens des alentours. Allez savoir pourquoi ...
Bon au final j'ai fini par trouver l'endroit, il était très chic et il y avait carrément des vigiles un peu partout.
Il a fallut que je rejoue à "où est Charlie ?" en version "où est ma machine à barbapapas ?". Personne n'était fichu de me dire où elle se trouvait, même les gens qui organisaient la fête.
Le lieu était terriblement grand. La pelouse était verte et super bien tondue. A un moment donné, en plein milieu de cette verdure, j'ai enfin vu la machine que je cherchais depuis 30 minutes. Quand je l'ai distinguée j'ai déclaré au monsieur qui m'aidait à la chercher : "Ah elle est tout là-bas sur l'herbe ! Comment on fait pour y accéder ?
- Euh ... {regard sarcastique} vous marchez tout droit c'est tout
- Ah on a le droit de marcher sur la pelouse ?"

Gros moment de solitude.

Oh d'ailleurs en parlant de moments de solitude ... tellement il m'arrive de gaffes, je pense que je vais bientôt ouvrir une rubrique qui les répertorira.


Bon sinon ma directrice ne peut plus me reprocher d'être mal-polie avec mes clients, parce qu'un monsieur est revenu me voir 4 fois en disant qu'il avait vraiment adoré mon stand et que - je cite - j'étais très souriante, je prêtais beaucoup d'attention à mes clients, j'étais très aimable, j'étais à l'écoute de chacun, j'arrivais à répondre gentiment à tous les enfants même à ceux qui étaient énervants et j'avais énormément de patience.
Héhé ^^ nan j'arrête, après vous allez croire que je ne me sens plus.

Au bout d'un moment des jeunes qui ressemblaient tous aux blonds (avec la mèche à la Justin Bieber) de 14ans dans "Neuilly sa mère" sont venus me commander des barbapapas. Un d'eux à commencer à me dire : "Ohlala tu ressembles trop à un garçon qui est dans notre classe", j'avais envie de l'étriper sur place. Ok ma coupe devait être super laide avec mes cheveux attachés et ma mèche toute pleine d'humidité et de sucre. Mais quand même ... de là à me comparer à un mec ! Donc je lui ai retorqué : "Ah bah merci ... sympa la comparaison", des filles qui les accompagnaient se sont empressées de me rassurer : "Mais nan mais le garçon dont ils parlent il est vraiment trop beau !
- Oui mais c'est un garçon, et moi je suis une fille.
- Mais nan tu lui ressembles comme si tu étais sa soeur !
- Ah ... je préfère."


Autrement c'est enfin fini les partiels fiou ! Je devrais être contente et me sentir en vacances mais ce n'est pas le cas ... rien qu'en sachant que je travaille encore certains jours pour les barbapapas et pour le baby-sitting - et aussi que le temps est très moche en ce mois de juin - ça me plombe le moral.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire